L'impact des mobilisations citoyennes

Des actions bénévoles et professionnelles permettent après de grande marée de préserver nos plages et littoraux.
Le suivi des macro-déchets permettra de mesurer l'impact et la mémoire des plastiques collectés tout le long des trois années d'expérimentation.

Nous avons un triple objectif :

  1.  Savoir si les macro-déchets plastiques échoués augmentent ou diminuent sur le littoral
  2.  Prédire l’arrivée des macro-déchets plastiques en fonction des conditions météorologiques.
  3. Mesurer la pertinence de nos indicateurs pour évaluer l’état écologique de l’océan en partenariat avec les associations Sea Mer Asso, ANSEL et S.O.S. Mal de Seine
SEA-MER ASSO
« L’association a pour objet la protection de l’Homme et de l’environnement dans le domaine de la gestion des déchets entendus au sens de « toute substance ou tout objet dont le détenteur s’est défait volontairement ou non ou dont il a l’intention ou l’obligation de se défaire ».

L’association regroupe des personnes physiques qui souhaitent :

  • agir contre la dissémination et l’accumulation de déchets dans les milieux ;
  • observer et étudier les déchets dans les milieux pour définir les sources de pollution ;
  • veiller au respect des réglementations dans le domaine de l’environnement et de la gestion des déchets et participer à leur amélioration ;
  • contribuer à l’amélioration comportementale des citoyens et des acteurs du monde économique et industriel et accompagner les collectivités dans les domaines de l’environnement et de la gestion des déchets. »

ANSEL - Ocean Plastic Tracker
Ocean Plastic Tracker est une application de cartographie collaborative de macro-déchets mise en place par l’association ANSEL. Elle permet de suivre l’échouage des déchets dans la durée, notamment par la redondance de certains macro-déchets (qualifiés de traceurs) sur le littoral.

Ocean Plastic Tracker

 

S.O.S. Mal de Seine

« L’association a pour but :

  • d’informer sur l’état de pollution des milieux aquatiques par les macro-déchets.
  • de faire un inventaire des zones d’accumulations préférentielles de macro-déchets sur la Seine, les lacs, les fleuves et rivières, dans les bassins portuaires et sur le littoral.
  • d’organiser des éco-randonnées et nettoyages citoyens de sensibilisation à l’environnement. »

Bilan des collectes 2018

%

Des déchets récoltés sont revalorisables

Kilogrammes de déchets récoltés par les bacs

Collectes de bac à marée

Proportion (en kg) des types de déchets récoltés dans les bacs en 2018

Non-recyclables et recyclables (verre, métaux, bois et plastique)